Nucléaire : la fermeture de réacteurs décalée de dix ans

L'objectif de ramener à 50% le niveau du nucléaire dans la production d'électricité est confirmé pour 2035. 14 réacteurs seront fermés d'ici là.

France 3

La centrale nucléaire de Fessenheim, la plus ancienne et la plus controversée, n'a désormais plus que deux printemps à vivre. Les réacteurs alsaciens fermeront en 2020, a annoncé Emmanuel Macron mardi 27 novembre. Ce seront les premiers avant douze autres d'ici 2035, dont la moitié d'ici 2030. EDF choisira les réacteurs concernés. Pas de quoi satisfaire les écologistes.

"Irresponsable"

"Pour nous, c'est un recul énorme. C'est totalement irresponsable quand on connaît l'état du parc nucléaire français", a réagi Anne Bringault, coordination des ONG sur la transition énergétique au CLER et au Réseau Action Climat. Le gouvernement annonce également davantage de financements des énergies renouvelables. Sur l'éolien et le solaire, les subventions passeront de cinq à sept ou huit milliards d'euros par an.

Le JT
Les autres sujets du JT
La centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), le 13 octobre 2013.
La centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), le 13 octobre 2013. (JEAN ISENMANN / ONLY FRANCE / AFP)