Météo : retour sur l'année 2015

Sur le plateau, Nathalie Rihouet revient sur les phénomènes météorologiques de l'année 2015.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Une année de records et de météo, c'est ainsi que l'on pourrait qualifier les phénomènes météorologiques de l'année 2015. "Elle aura donné lieu à trois périodes de grande douceur, de forte douceur, ou de grande chaleur en France, d'où ces records et ces anomalies. Première période, c'est l'été dernier. Un été caniculaire, au mois de juillet, on a pulvérisé un record avec 41,1 degrés à Saint-Étienne", note la journaliste de France 2.

Un hiver très doux

Deuxième période abordée par Nathalie Rihouet, le mois de novembre. "Il a fait extrêmement doux en particulier dans le nord-est avec 24 degrés à Colmar, là aussi c'était un record. Et puis ce mois de décembre, qui a été le mois de décembre le plus chaud jamais enregistré en France avec un excédent de quatre degrés", souligne aussi Nathalie Rihouet. À l'échelle du globe, l'année 2015 aura aussi été la plus chaude jamais enregistrée avec un excédent de près d’un degré en moyenne sur l'ensemble de la planète.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme profite du soleil sur la plage catalane de Tarragone, en Espagne, le 25 décembre.
Un homme profite du soleil sur la plage catalane de Tarragone, en Espagne, le 25 décembre. (JAUME SELLART / SIPA)