Cet article date de plus de deux ans.

Météo France lève l'alerte canicule dans tous les départements

Un nouvel épisode caniculaire est cependant attendu dans les prochains jours.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 

Il ne restait plus que l'Ardèche et la Drôme. Dimanche 2 août, Météo-France a levé dans l'après-midi la vigilance orange canicule pour les deux derniers départements concernés par la vague de chaleur qui a touché la France ces derniers jours. A l'occasion du pic de chaleur très intense survenu dès jeudi, Météo-France avait placé jusqu'à 13 départements en vigilance orange canicule.

Pour onze d'entre eux, l'alerte a été levée dimanche matin. Chose faite également pour les deux derniers, l'Ardèche et la Drôme, dimanche après-midi, a annoncé Météo-France, notant que "l'épisode est terminé".

Des températures records 

Jeudi et vendredi, cette vague de chaleur a vu de nombreux records absolus de température battus, avec par exemple 41,9°C à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénés-Atlantiques), 41,5°C à Gueugnon (Saône-et-Loire), 41,3°C à Vichy (Allier). Samedi, la température s'était maintenue à un niveau élevée, notamment dans la vallée du Rhône où les 40°C ont été dépassés dans de nombreuses stations et quelques records de températures pour un mois d'août ont été battus (40,9°C à Avignon -Vaucluse-, 40,1°C à Aix-en-Provence -Bouches-du-Rhône-).

Alors qu'il y a encore un demi-siècle, le seuil symbolique des 40°C était atteint de façon exceptionnelle dans l'Hexagone, il pourrait devenir la nouvelle "normale" des vagues de chaleur, de plus en plus intenses et fréquentes en raison du réchauffement de la planète provoqué par les activités humaines.

Un nouvel épisode de forte chaleur est déjà attendu dans quelques jours, selon Météo-France. "Le risque d'épisode caniculaire se confirme pour la fin de semaine", indique l'organisme dans ses prévisions de vigilance diffusées dimanche, prévoyant une remontée des températures jeudi et "des valeurs caniculaires à partir de vendredi 7 août sur une large partie du pays".

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.