Cet article date de plus de trois ans.

Météo : des températures dépassant les 35 degrés attendues en France cette semaine

L'Hexagone va connaître de très fortes chaleurs à partir de mardi, annonce Météo France. Le thermomètre pourrait afficher jusqu'à 38 degrés dans certaines régions du Sud-Est. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des personnes se rafraîchissent grâce aux fontaines du Trocadéro, le 3 juillet 2018 à Paris.  (ALPHACIT NEWIM / CROWDSPARK / AFP)

Une nouvelle vague de – très forte – chaleur arrive en France, mardi 24 juillet, annonce Météo France. L'organisme annonce une "envolée", "vers un pic de chaleur attendu entre jeudi et vendredi selon les régions"

Mardi, les températures maximales doivent dépasser les 30 degrés Celsius sur les régions du nord-est du pays, "mis à part le long de la Manche", prévient Météo France. Dans le Sud-Est, le thermomètre pourrait atteindre 35 degrés. Le Languedoc et la vallée du Rhône seront particulièrement touchés, avec des températures oscillant entre 34 et 35 degrés. 

Une moyenne de 33 à 34 degrés 

"Le mercure va encore grimper entre mercredi et jeudi, pour atteindre des valeurs caniculaires, notamment en Île-de-France", alerte l'institut. Météo France prévoit des températures maximales approchant "en moyenne" les 33 degrés sur la moitié nord du pays, et 34 sur les régions du sud de la France.

"La barre des 35 degrés sera dépassée sur de nombreuses régions, avec des pointes à 38 degrés localement dans le Sud-Est", annonce l'organisme. 

L'air plus frais dès vendredi

Les températures devraient baisser dans plusieurs régions vendredi, "avec le passage d'un axe de basses pressions en altitude". Néanmoins, "si les températures deviennent plus respirables à l'ouest, elles restent caniculaires sur le flanc est", prévient Météo France. 

Cette vague d'air moins chaud "va gagner l'ensemble du pays samedi", poursuit l'institut. Les températures resteront cependant particulièrement élevées, et "excédentaires" pour la saison, samedi et dimanche. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Climat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.