Méditerranée : alerte aux raies venimeuses

Les raies venimeuses ont fait leur apparition sur les côtes du Var, probablement à cause de la canicule. Le point sur ce qu'il faut savoir.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La raie pastenague peut être très dangereuse. Rare à l'origine, le poisson venimeux se rapproche de plus en plus des côtes méditerranéennes, probablement à cause de la hausse de la température des eaux. Les secouristes informent les vacanciers sur la plage de Bandol (Var). Les baigneurs semblent en effet peu informés du danger.

Ne pas enlever le dard soi-même

La raie venimeuse, qui évolue normalement au large, peut piquer si elle se sent en danger. "Le dard du poisson est fait pour transpercer le plus facilement la chair des requins qui est très dure ", explique le biologiste Nicolas Ziani, qui précise que seules les femelles se rapprochent pour mettre bas. Si aucune piqûre n'a encore été recensée sur cette plage, les secouristes conseillent aux vacanciers de ne pas enlever le dard soi-même qui nécessite parfois "un acte chirurgical ". Ils rappellent également de ne surtout pas toucher l'animal. 

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Depuis le début du mois, une trentaine de raies pastenagues violettes, de 80 à 90 cm d’envergure, ont été recensées sur le littoral en région PACA.
Depuis le début du mois, une trentaine de raies pastenagues violettes, de 80 à 90 cm d’envergure, ont été recensées sur le littoral en région PACA. (© BARRAULT D./HorizonFeatures/Leemage)