Le réchauffement climatique tue la barrière de corail en Australie

Au large de l'Australie, la plus grande barrière de corail au monde est menace par le réchauffement climatique qui fait augmenter la température de l'eau.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est un véritable trésor : la plus grande barrière de corail du monde, au large de l'Australie. Mais sous la surface, les couleurs ont disparu. Les récifs ont des allures de cimetière, car l'eau est trop chaude. "On a vu d'immenses zones touchées. Entre 60 et 80% des coraux ont blanchi", explique le docteur Neal Cantin, de l'institut australien des sciences marines.

Des mines de charbon

À la même période l'an dernier déjà, 93% des coraux avaient blanchi et un quart des coraux avaient fini par en mourir. Ils étaient trop fragilisés pour se régénérer. Le problème, c'est que c'est la première fois que deux épisodes de blanchiment se produisent à un an d'intervalle. Résultat, c'est donc tout un écosystème qui est en sursis : 400 espèces de coraux différentes, c'est aussi 6 000 espèces de poissons et mollusques qui en dépendent. Une situation d'urgence dont le gouvernement australien tarde à prendre la mesure. Il vient d'autoriser l'exploitation de nouvelles mines de charbon tout près de ces récifs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des coraux et des poissons sont photographiés par une mission scientifique de Greenpeace sur le récif corallien de l\'Amazone, au large du Brésil, le 28 janvier 2017.
Des coraux et des poissons sont photographiés par une mission scientifique de Greenpeace sur le récif corallien de l'Amazone, au large du Brésil, le 28 janvier 2017. (GREENPEACE BRAZIL)