Cet article date de plus de huit ans.

Le niveau des mers monte plus vite que ce que l'on pensait

Des chercheurs ont réexaminé les mesures enregistrées par plus de 600 marégraphes entre 1901 et 1990.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La côte de Lacanau (Gironde) grignotée par les tempêtes successives, le 4 mars 2014.  (  MAXPPP)

Nous risquons de nous retrouver les pieds dans l'eau plus vite que prévu. La montée du niveau des mers au cours des vingt dernières années a été nettement plus rapide que ce qui a été affirmé jusqu'alors. C'est la conclusion d'une étude publiée dans la revue Nature (en anglais), mercredi 14 janvier.

Des chercheurs ont réanalysé les mesures enregistrées par plus de 600 marégraphes entre 1901 et 1990. Et selon Carling Hay, scientifique canadien de l'Université d'Harvard et le principal auteur de cette étude, les résultats "suggèrent que l'accélération au cours des deux dernières décennies a été 25% plus forte que ce que l'on pensait".

Remise en cause des projections à long terme

Concrètement, le niveau des mers a augmenté en moyenne de 1,2 millimètre par an entre 1901 et 1990 mais a bondi de 3 millimètres par an au cours des vingt dernières années, relève l'étude.

En 2014, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) avait estimé à 1,5 mm la montée moyenne du niveau des mers entre 1901 et 1990. Les nouvelles évaluations pourraient entraîner une mise à jour des projections sur le rythme futur de la montée du niveau des océans, estime le rapport d'Harvard. D'après les scénarios du Giec, l'élévation du niveau des mers atteindra de 28 à 98 cm au cours de ce siècle. A long terme, les conséquences de l'émission de gaz à effet de serre pourraient être désastreuses pour l'homme.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.