VIDEO. Le deuxième plus grand lac de Bolivie a complètement disparu (et c'est une catastrophe)

A cause du réchauffement climatique, le lac Poopó s’est totalement asséché, poussant une partie de la communauté locale à quitter la région. 

Voir la vidéo
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

S'étendant sur 2 337 km2, il était le deuxième plus grand lac de Bolivie, après le Titicaca. Aujourd’hui, le lac Poopó a complètement disparu. Au cours des années 2000, il s'est asséché progressivement, avant de disparaître en 2015. "En 1995-1996, il y a déjà eu une sécheresse, l'eau a séché, mais elle est revenue rapidement. Maintenant, l'eau devrait déjà être revenue parce qu'il devrait pleuvoir. Mais il ne pleut pas…" regrette le pêcheur Valerio Calle Rojas. Il y a deux ans, les autorités boliviennes ont qualifié le lac Poopó de "zone désastrée". 

Une catastrophe pour la communauté locale

Pour les Urus, la communauté de pêcheurs qui vit autour du lac, c’est une catastrophe. "Il n'y a plus d'eau, plus de poissons, et cela a beaucoup affecté les communautés locales. Ils n'ont plus de moyens de survivre." déplore Norma Mollo, membre du Centre d'écologie et des peuples andins (Cepa). Certains se sont tournés vers l'artisanat, mais la majorité a dû quitter la région pour trouver du travail. 

Si le prélèvement d’eau pour l’irrigation et l’activité minière ont concouru à cette crise écologique, le facteur majeur reste, selon plusieurs scientifiques, le changement climatique : "A cause du réchauffement climatique et des courants de l’océan Pacifique, le courant chaud El Niño nous impacte tous les trois ans. On a une année El Niño , une année La  Niña et dans le meilleur des cas, une année normale. Et un an, ce n'est pas suffisant pour rétablir le lac. Donc, ça va être de pire en pire…" alerte Milton Perez, de l’université technique d'Oruro.

Le deuxième plus grand lac de Bolivie a complètement disparu
Le deuxième plus grand lac de Bolivie a complètement disparu (BRUT)