Cet article date de plus d'un an.

Jour du dépassement : "Notre économie risque de repartir de plus belle, dopée aux énergies fossiles et prédatrice de ressources naturelles", estime le WWF

Pierre Cannet, responsable des programmes climat, énergie et villes durables du WWF, remarque samedi sur franceinfo une "prise de conscience générale" d'un besoin de "recontact avec la nature".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Pierre Cannet, co directeur des programmes du WWF. (NICOLAS VALLAURI / MAXPPP)

"En fonction des décisions qui seront prises demain, notre économie risque de repartir de plus belle, dopée aux énergies fossiles et prédatrice de ressources naturelles", a déclaré sur franceinfo samedi Pierre Cannet, responsable des programmes climat, énergie et villes durables du WWF. Ce samedi est le "jour du dépassement", l'humanité a désormais consommé plus de ressources naturelles que la Terre ne peut en renouveler en douze mois. Cette année, sous l'effet de la pandémie de Covid-19, le "jour du dépassement" arrive plus tard qu'en 2019 mais il n'y a pas à se réjouir pour le WWF.

Le système n’a pas bougé depuis la crise du Covid-19, notre économie repose toujours sur le pétrole, le gaz, le charbon.

 Pierre Cannet

à franceinfo

Le responsable des programmes climat, énergie et villes durables du WWF remarque cependant une "prise de conscience générale" d'un besoin de "recontact avec la nature" et "que notre modèle est à bout de souffle". Une autre leçon de la crise, selon Pierre Cannet, est que "l’Etat s’est repositionné en tant qu’Etat stratège avec une reprise de contrôle sur la planification, l’organisation, les moyens dans un contexte d’urgence sanitaire. Pour la transition écologique, il faut que ce soit pareil. Nous sommes dans une urgence écologique."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Climat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.