Fortes chaleurs : ils travaillent à l'extérieur, dans la fournaise

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Fortes chaleurs : une pénibilité accrue pour ceux qui travaillent à l'extérieur
FRANCE 2
Article rédigé par
L. Audebert, E. Delevoye, E. Marot, J. Cordier - France 2
France Télévisions

Les fortes chaleurs sont particulièrement pénibles pour ceux qui travaillent à l'extérieur, comme sur les chantiers et sur les terrasses des restaurants. 

Les températures étaient caniculaires à Chartres (Eure-et-Loir), mercredi 16 juin. À midi, il faisait déjà 30 degrés ; une fournaise qui complique le travail des couvreurs. "On n'a pas beaucoup d'air, donc on peine. On a commencé ce matin, à 6 heures, pour finir à 15 heures", déplore Sébastien Gouet, couvreur. La propriétaire des lieux, Danielle Leproust a donc pensé à leur proposer de l'eau fraîche. "Ce n'est pas toujours qu'on a des clients qui proposent de l'eau, donc oui, ça fait du bien", se réjouit Sébastien Gouet.

Une tenue de travail adaptée 

À quelques rues de là, le calvaire est similaire pour des ouvriers du bâtiment. Alors, certains ont adapté leur tenue de travail. Tayeb-Oualib Rahmane, employé de chantier, a ainsi opté pour un protège-nuque afin d'éviter d'attraper des coups de soleil. Dans le centre-ville, à 14 heures, le thermomètre affichait 36 degrés. Dans une crêperie, la cuisine s'est transformée en sauna. Et en terrasse, le masque est devenu une épreuve pour les serveurs. Dans l'ensemble de la France, une baisse des températures est attendue à partir de jeudi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Climat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.