Climat : la France est-elle prête à affronter la montée des eaux ?

Si le changement climatique n'est pas ralenti, plusieurs parties de l'Hexagone pourraient voir les eaux maritimes inonder des territoires importants. L'État tarde à se mobiliser pour se préparer au phénomène.

FRANCEINFO
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Cap sur les Iles Kiribati dans le Pacifique. Les habitants y ont déjà les pieds dans l'eau, et cela risque de ne pas aller en s'améliorant. Si on continue sur cet élan de réchauffement climatique et d'émissions de gaz à effet de serre, le niveau des océans pourrait monter de deux mètres d'ici 2100, à en croire  l'Académie américaine des sciences. Selon le site flood.firetree.net, un tel scénario mettrait sous l'eau une partie du territoire français.

Huit mètres par an en Camargue

Le Nord, le Pas-de-Calais, la Charente-Maritime et la Gironde n'auraient plus vraiment la même forme. Mêmes conséquences en Camargue. Sur ces terres, il y a des champs, des villes, des zones industrielles. Il s'agit certes du scénario le plus pessimiste, mais certaines conséquences sont déjà là. En Camargue, la mer avance de huit mètres par an.

"La France aujourd'hui n'est pas préparée à la montée des eaux ou très peu préparée", explique Ronan Dantec, sénateur écologiste et auteur d'un rapport sur l'adaptation de la France. "Il y a quelques territoires qui se posent des questions, qui commencent à travailler. Mais aujourd'hui, l'État n'a pas encore véritablement donné l'impulsion", indique-t-il.

Près du canal de Centre-Crau (Bouches-du-Rhône), le 9 avril 2014.
Près du canal de Centre-Crau (Bouches-du-Rhône), le 9 avril 2014. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)