Electricité : le charbon arrive en renfort

Publié
Electricité : le charbon arrive en renfort
Franceinfo
Article rédigé par
A.Chopin, E.Bach, A.Zouiouèche, L.Barbier - franceinfo
France Télévisions

Le besoin en électricité et son coût viennent contrecarrer les ambitions environnementales des Européens. Le gouvernement français demande aux deux dernières centrales à charbon d’augmenter les capacités de production.

Saint-Avold, en Moselle, est l'une des deux dernières centrales à charbon de France. Jugée trop polluante, elle n'a plus que deux mois à vivre. Cet hiver, le gouvernement compte pourtant plus que jamais sur elle, afin d'éviter les coupures de courant. Pour les riverains, attachés à leur centrale, c'est le signe que le pays en a encore besoin. "Il faut rouvrir, il faut produire du charbon", estime l'un d'eux.  Un projet de décret prévoit que les centrales à charbon, qui ne devaient fonctionner que 700 heures en 2022, puissent finalement produire de l'électricité pendant 1 000 heures rien qu'en janvier et février.  

Dix réacteurs à l’arrêt 

La mesure est exceptionnelle, selon le gouvernement, car le parc nucléaire pourrait ne pas suffire durant l'hiver. Dix réacteurs sur 56 sont actuellement à l'arrêt pour maintenance. "C'est la période où la consommation française est la plus importante", note Jean-Paul Roubin, directeur de l'exploitation du réseau RTE. Pour les opposants au nucléaire, comme Nicolas Nace, chargé de la campagne "Transition énergétique" à Greenpeace, ceci prouve que l'atome n'est pas une énergie fiable, qui indique qu'il "est possible, pour les prochains hivers, qu'il y ait de nouveaux problèmes d'approvisionnement électrique".  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.