VIDEO. Ségolène Royal est agacée par les inquiétudes de Claude Bartolone sur la COP21

La ministre de l'Ecologie réagit à la lettre envoyée par le président de l'Assemblée nationale au Premier ministre, Manuel Valls.

Cette vidéo n'est plus disponible
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Je trouve que c'est un peu dommage que le président de l'Assemblée nationale dénigre toutes les équipes qui travaillent depuis deux ans sur l'organisation de la COP21", a déclaré la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, sur I-Télé, mercredi 2 septembre.

Cette déclaration fait suite à la lettre envoyée mardi 1er septembre par Claude Bartolone au Premier ministre, Manuel Valls, dans laquelle il s'inquiète des conséquences de l'organisation de la conférence sur le climat COP21, à Paris en décembre, sur la vie des Franciliens : "Nous allons avoir la chance extraordinaire d'accueillir un événement mondial  (...). Je ne voudrais pas que, pour les habitants de la région Ile-de-France, cela se traduise par des tracas supplémentaires", a-t-il écrit. 

"Cette polémique n'est pas à la hauteur du sujet"

"Il ferait mieux de trouver des solutions pour aider à la fluidité du trafic pour que les Franciliens soient le moins gênés possible", rétorque Ségolène Royal. "C'est un événement très important pour la France." La ministre de l'Ecologie se dit "un peu" agacée par la polémique, qui n'est "pas à la hauteur du sujet" et "qui ne l'a pas fait rire".

La ministre de l\'Ecologie, Ségolène Royal, à l\'Assemblée nationale, le 26 mai 2015.
La ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, à l'Assemblée nationale, le 26 mai 2015. (CHARLES PLATIAU / REUTERS)