Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Laurent Fabius renonce à la présidence de la COP 21 : "Je ne veux pas de polémique inutile"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Laurent Fabius était l'invité d'Europe 1, mardi 16 février.
Je ne veux pas de polémique, ni pour la COP, ni pour le Conseil constitutionnel" Laurent Fabius était l'invité d'Europe 1, mardi 16 février. (EUROPE 1)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Laurent Fabius, le nouveau président du Conseil constitutionnel, était l'invité d'Europe 1.

Laurent Fabius explique les raisons pour lesquelles il a renoncé à la présidence de la COP21"J’ai été pressenti par le président de la République pour être le président du Conseil constitutionnel et il y a une polémique qui s’est déclenchée, a expliqué l'ancien ministère des Affaires étrangères, interrogé sur Europe 1, mardi 16 février. Je ne veux absolument pas de polémique, ni pour la COP, ni pour le Conseil constitutionnel."

Un cumul "inimaginable" pour Thierry Mandon

Nommé à la tête du Conseil des Sages, lors du précédent remaniement gouvernemental, Laurent Fabius a d'abord dit sa volonté de conserver la présidence de la 21e conférence sur le climat. Une décision qui a attisé les critiques : le secrétaire d'Etat chargé de l'Enseignement supérieur, Thierry Mandon, a alors  jugé "inimaginable" qu'il cumule les deux casquettes.

A la faveur du remaniement, la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, a hérité du titre de ministre chargée des Relations internationales sur le climat et a fait part de son intention de "reprendre la totalité de l'application de l'accord de la COP21".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.