Réchauffement climatique : la France pointée du doigt pour des efforts insuffisants

Le Haut conseil pour le climat a estimé que le gouvernement ne faisait pas assez d'efforts pour coller aux objectifs de la COP21.

FRANCE 3

Le Haut conseil pour le climat, mis en place par Emmanuel Macron, n'est pas très tendre avec le président et sa politique. Il pointe en effet que l'État ne se donne pas les moyens de ses ambitions. Ces dernières consistent à appliquer les accords de la COP21. "L'ambition était de limiter les émissions de gaz à effet de serre pour limiter le réchauffement climatique", rappelle Jean-Christophe Batteria sur le plateau du 12/13.

Les émissions de carbone ne baissent pas assez vite

Il s'agissait de "le limiter entre 1,5 et 2°C par rapport au début de l'air industriel. Et tout cela est à réaliser avant 2025". "La seconde ambition, elle date de 2017, c'est une suggestion de Nicolas Hulot, c'est la neutralité carbone", explique le journaliste de France 3. "C'est ne pas émettre plus de gaz carbonique que la nature peut en absorber, avec la forêt, avec la mer", indique-t-il. S'il y a des progrès, ils sont à ce jour jugés insuffisants, avec une émission de carbone en baisse de 1,1% par an.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Haut Conseil pour le climat publie son premier rapport le 26 juin 2019. (Photo d\'illustration) 
Le Haut Conseil pour le climat publie son premier rapport le 26 juin 2019. (Photo d'illustration)  (JOEL SAGET / AFP)