COP21 : 174 gardes à vue après les heurts en marge du rassemblement à Paris, Hollande dénonce des débordements "scandaleux"

208 personnes au total ont été interpellées après les échaufourrées avec les CRS, autour de la place de la République à Paris.

Des manifestants font face aux CRS, place de la République, après la dispersion d\'une chaîne humaine pour le climat, le 29 novembre 2015.
Des manifestants font face aux CRS, place de la République, après la dispersion d'une chaîne humaine pour le climat, le 29 novembre 2015. (ERIC GAILLARD / REUTERS)
Ce qu'il faut savoir

208 personnes ont été interpellées, et 174 placée en garde à vue, dimanche 29 novembre, après les heurts qui ont éclatés à Paris en marge d'un rassemblement pour le climat, a annoncé Bernard Cazeneuve. Quelques centaines de manifestants, certains masqués ou cagoulés, ont lancé des projectiles sur les forces de l'ordre, notamment des bougies du mémorial pour les victimes des attentats de Paris, établi place de la République. François Hollande a dénoncé l'action "scandaleuse" d'"éléments perturbateurs".

 Des chaînes humaines partout en France. Entre 4 500, selon la police, et 10 000 personnes, selon les organisateurs, y ont participé à Paris, en début d'après-midi, dans le calme cette fois. D'autres rassemblements ont réuni des centaines de personnes dans d'autres villes de province.

570 000 marcheurs pour le climat dans le monde entier. C'est le décompte effectué par l'ONG Avaaz, un des organisateurs, sur 2 300 rassemblements, de Londres à Rio de Janeiro. L'organisation espère même que le chiffre augmentera avec les marches encore à venir, notamment à Mexico et Vancouver.

Les négociations ouvertes au Bourget. Si la COP21 débute officiellement lundi, par le sommet des chefs d'Etat, les discoussion ont commencé dimanche en fin d'après-midi. Dans un discours inaugural, Laurent Fabius a appelé les chef des 195 délégations nationales à "négocier et batir des compromis dès les prochaines heures".

Galère en vue dans les transports. Plusieurs grands axes sont partiellement coupés pour permettre l'acheminement des différents convois officiels dans la capitale. Les Franciliens sont appelé à éviter les routes comme les transports en commun. Mais l'autoroute A6 ne sera finalement pas fermée lundi matin, a annoncé le préfet de police de Paris.

>> A lire aussi : CARTES. Les routes coupées en Ile-de-France dimanche et lundi