DIRECT. COP21 : Hollande appelle à être "à la hauteur de notre planète"

Après une semaine de pourparlers entre tous les participants, une première version de l'accord de Paris a été transmise à Laurent Fabius, qui préside cette conférence climat.

François Hollande s\'exprime au Bourget, le 5 décembre 2015.
François Hollande s'exprime au Bourget, le 5 décembre 2015. (THOMAS SAMSON / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Les négociateurs ont travaillé dans les temps au Bourget. La première ébauche de l'accord de Paris a été publiée, samedi 5 décembre, au terme d'une semaine de discussions. Ce texte devrait servir de base, la semaine prochaine, pour les ministres qui reprendront la main. La présidence française de la COP21 attendait le texte pour midi.

Une ébauche de l'accord. Le texte (en anglais) qui servira de base aux ministres a été publié dans les temps. L'ébauche fait 48 pages et contient encore beaucoup de crochets, donc de points non tranchés. La partie des financements reste la plus compliquée.

Des tensions apaisées ? Les observateurs ont salué le travail de "convergence" des facilitateurs, vendredi, après une journée de jeudi marquée par une montée en tension entre pays développés et pays en voie de développement. Ces derniers réclament davantage d'efforts de la part des pays riches pour financer leur transition écologique.

"Journée de l'action" au Bourget, "contre-sommet" à Montreuil. Sur le site de la COP21 se tient samedi la "journée de l'action", qui veut mettre en avant les initiatives de la société civile. A 17 heures, François Hollande et le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-Moon clôtureront officiellement cette journée. En parallèle, à Montreuil, le "village des alternatives", ouvert tout le week-end, se veut un "contre-sommet", rassemblant militants et associations qui veulent faire entendre leur voix.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COP21

17h48 : François Hollande vient de terminer son discours au Bourget. Ce qui vous donne du temps pour mieux comprendre ce que contient cette ébauche de l'accord de Paris. Je vous détaille son contenu par ici.



Des visiteurs passent devant l'entrée du centre de conférences accueillant la COP21, le 3 décembre 2015, au Bourget. (LOIC VENANCE / AFP)

17h43 : "Nous avons fait l'essentiel du chemin", assure François Hollande. Ce n'est pas vraiment l'impression donnée par l'ébauche rendue aujourd'hui. Au contraire, selon Greenpeace, "tout est encore possible, le meilleur comme le pire".

17h41 : "C'est dans les prochains jours que tout se décidera", renchérit François Hollande, en appelant les ministres et chefs d'Etat à prendre leur responsabilité dans cette lutte.

17h51 : "Je lance donc devant vous un appel pour que nous soyons capable de dépasser les intérêts, pour que nous puissions être à la hauteur de la planète."

17h39 : "Je veux saluer le travail des négociateurs qui ont remis leur texte ce matin. Mais ce n'est pas encore l'accord."

François Hollande enjoint maintenant les ministres de "trouver des compromis, de trancher sur les points difficiles". Ils seront au travail dès lundi.

17h38 : Alors que François Hollande liste les annonces de la semaine et assure que des engagements ont été pris, Le Monde décrit une journée un peu décevante sur le plan de l'Action Day.

17h32 : "Nous devons tout faire pour protéger la planète, notre maison commune."

François Hollande se félicite de certaines solutions présentées aujourd'hui, notamment sur la forêt.

17h30 : François Hollande s'exprime en marge de l'Action Day, lors duquel les entreprises privées sont venues présenter leur solutions pour le climat. "Pour réussir Paris, l'accord de tous les Etats est incontournable", martèle le chef de l'Etat.

17h27 : François Hollande vient d'arriver au Bourget, après la remise du brouillon de l'accord par les négociateurs ce midi. Pour suivre son allocution, c'est ici.

17h12 : Les participants à la Cop 21 dégustent chaque jour un Morbier fabriqué dans un hameau du Doubs. Le secret de ce fromage ? Les graines de lin données aux vaches pendant l'hiver, qui permet de réduire le transit animal digestif, et donc d'émettre moins de CO2. Visite guidée avec France 3.



17h08 : Les opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes profitent de la Cop21 pour se faire entendre. Environ un milliers de zadistes ont manifesté près du site contesté, pour dénoncer un accord qui laisserait faire des projets "climaticides", au lieu-dit Le Bourget. Ça ne s'invente pas.




(JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)

17h01 : Non, Arnold Schwarzenegger n'a pas lancé ses répliques cultes comme "Sarah Connor" ou "I'll be back" à la tribune de l'Assemblée nationale. "Terminator" se trouve dans l'hémicycle pour parler climat "Il faut arrêter le changement climatique dans la vraie vie, ce n'est pas du cinéma."

16h26 : Notre journaliste Marie-Adélaïde Scigacz est à Montreuil auprès des militants du contre-sommet citoyen de la Cop 21. Elle vous décrit l'ambiance sur place avec moult photos.

14h51 : Oui, vous avez raison @anonyme, rien n'est gagné. Selon le décompte d'un membre du WWF, le brouillon contient 939 crochets, soit autant de phrases et expressions qu'il reste à trancher. Bref, les ministres, qui reprendront la main lundi, vont avoir beaucoup de travail.

14h50 : Il reste tout de même beaucoup de crochets dans le rapport de la COP21 !

14h34 : Elle ajoute : "on vient raconter ce que l'ont vit, car il faut prendre conscience que tout le monde sera affecté"

14h33 : Notre journaliste Marie-Adélaïde Scigacz est à Montreuil auprès des militants du contre-sommet citoyen de la Cop 21. Elle a fait la rencontre de Michaelin, agricultrice au Zimbabwe.

13h46 : Bonjour , ce n'est pas nous qui vous l'infligeons, mais les Nations Unies ! Le brouillon de l'accord n'est pas traduit. Rassurez-vous, ce sera normalement le cas pour le texte définitif la semaine prochaine... mais dans un second temps.

13h46 : Mais pourquoi nous infligez-vous ce texte en anglais au lieu d'un original en français ?

13h19 : Notre journaliste Marie-Adélaïde est à Montreuil (Seine-Saint-Denis), où ONG et particuliers se sont donnés rendez-vous pour un contre-sommet citoyen. Récit en tweets.

13h10 : Le Bourget et Hollywood, même combat ? Après Robert Redford, Leo DiCaprio et Patti Smith, l'acteur Sean Penn a pris la parole en marge de la conférence climat pour préserver la forêt. Pause photo.

(ERIC FEFERBERG / AFP)

12h52 : Et vous, comment prenez-vous part à la conférence climat ? N'hésitez pas à nous raconter votre mobilisation dans les commentaires et pourquoi cela vous importe. Si vous avez des questions sur l'accord, envoyez-les ! Notre journaliste chargée de suivre l'événement y répondra.

12h46 : Le village des alternatives a ouvert ses portes, ce midi, à Montreuil. Et il y a plein d'autres lieux où le grand public peut se rendre, ce week-end, pour prendre part à la conférence climat (sans négocier). La liste dans cette carte préparée par nos soins.

12h26 : Au Bourget, les négociateurs de près de 200 pays ont débattu toute la semaine sur un accord limitant le réchauffement climatique. Mais entre les pays qui réclament une aide financière, ceux qui refusent de l'accorder et ceux qui aimeraient bien voir le sommet capoter, pas facile de s'entendre. Pour y voir plus clair sur la position de chacun, je vous ai fait un petit papier en gifs.

12h14 : L'ébauche de l'accord a été adoptée à l'unanimité et transmise au président de la conférence, Laurent Fabius. Dans les rangs français, on se félicite de cette première étape.

11h56 : Sur Twitter, les ONG analysent à chaud la dernière version du projet d'accord de Paris. La partie concernant les financements reste le gros du travail.

11h54 : Cette nouvelle version de l'accord de Paris devrait servir de base pour les ministres qui reprendront la main, lundi. Les négociateurs sont dans les temps : Laurent Fabius attend le texte pour midi.

12h44 : La version définitive du projet d'accord de Paris vient d'être publiée, sur le site des Nations Unies (en anglais).