COP21 : le sommet maintenu malgré un contexte difficile

Pour François Hollande il n'a jamais été question d'annuler ce grand rendez-vous malgré les attentats de Paris.

La COP21, sommet mondial sur le climat, a démarré ce lundi 30 novembre. 150 chefs d'État convergent aujourd'hui vers Le Bourget (Seine-Saint-Denis). Malgré un contexte très difficile après les attentats, François Hollande n'a jamais remis en cause la bonne tenue de l'événement.
Le chef de l'État "s'est personnellement investi depuis un an. Il a fait le tour du monde pour tenter de convaincre ses homologues de la nécessité de trouver ici un accord ambitieux pour lutter contre le réchauffement climatique", explique Anne Bourse, en direct du Bourget.

La question du terrorisme

Mais impossible de ne pas évoquer le terrorisme en la présence de 150 chefs d'État. Pour François Hollande il n'est toutefois pas question de transformer ce rendez-vous en sommet international sur la lutte contre le terrorisme. Mais la question est largement abordée lors des rendez-vous bilatéraux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, le 29 novembre 2015 au Bourget (Seine-Saint-Denis), où ont lieu les négociations de la COP21.
Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, le 29 novembre 2015 au Bourget (Seine-Saint-Denis), où ont lieu les négociations de la COP21. (JACKY NAEGELEN / REUTERS)