Cet article date de plus de cinq ans.

COP21 : la Méditerranée, une zone extrêmement sensible au réchauffement climatique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
COP21 : la Méditerranée, une zone extrêmement sensible au réchauffement climatique
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

La Méditerranée est une des zones les plus sensibles au réchauffement climatique, car c'est une mer quasi fermée. France 3 revient sur les conséquences des changements climatiques.

La grande bleue se réchauffe irrémédiablement. Des étés à rallonge, des périodes de canicules à répétition, de nouvelles espèces parfois invasives comme ces algues filamenteuses de plus en plus nombreuses qui recouvrent les fonds marins, asphyxient le corail et empêche les poissons de nidifier. La Méditerranée est en danger.

Plus 0,7°C en un siècle

Des scientifiques cherchent à comprendre ce type de phénomènes récurrents. Des campagnes de surveillance de l'état des fonds sont également réalisées grâce à des caméras. En un siècle, la température de la Méditerranée en surface a grimpé par endroits de 0,7°C. Cela semble peu, mais c'est en réalité énorme, suffisamment pour avoir un impact déjà sur la biodiversité. Toutes les espèces ne pourront pas s'acclimater au réchauffement. Certaines monteront plus au nord, mais on estime que 14 devraient s'éteindre avant la fin du siècle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers COP21

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.