COP21 : des mesures de sécurité considérablement renforcées

Deux semaines après les terribles attentats dans la capitale, la sécurité de la COP21 est un défi important.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Plus de 3 000 hommes sont mobilisés sur le site de la COP21 qui a commencé lundi 30 novembre. Sans compter le service spécial de l'ONU. Il faut contrôler les participants, vérifier les bagages. Rien n’est laissé au hasard pour assurer la sécurité des 150 chefs d'État et de gouvernement.
Armés, casqués, les militaires regardent partout et surveillent l'arrivée de chaque délégation. Dans le ciel, un hélicoptère surveille la zone, et près de l'entrée principale, les patrouilles de police sont permanentes.

Vérification des voitures

À l'intérieur du site, les gardes de l'ONU sont aux aguets. Chaque badge et accréditation est vérifiée en détail. Une fois les délégations rentrées, les véhicules sont passés au peigne fin. Un robot vérifie qu'il n'y a pas la présence d'explosifs.
Dans toute l'Ile-de-France, plus de 15 000 hommes sont mobilisés.
Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande pose au centre de la photo de famille, à l\'ouvertre de la COP21, le 30 novembre 2015.
François Hollande pose au centre de la photo de famille, à l'ouvertre de la COP21, le 30 novembre 2015. (JACKY NAEGELEN / REUTERS)