Climat : accord important de François Hollande en Chine

À un mois de la COP 21, François Hollande a décroché lundi 2 novembre un accord inédit et déterminant en Chine, plus gros pollueur de la planète.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

En venant à Pékin, François Hollande s'est fixé un objectif : il veut que la Chine s'engage de façon contraignante à réduire ses émissions de gaz à effets de serre. "D'ores et déjà, la Chine et la France prennent des décisions pour limiter à 2°C le réchauffement de la planète d'ici la fin du siècle". Premier pollueur de la planète, Pékin accepte aussi un contrôle de ses efforts tous les cinq ans.

Soutien clair de Pékin

Avec cet engagement, le président français espère que la COP 21 à Paris débouchera sur un accord. Son homologue chinois lui apporte son soutien : "Nous apprécions les efforts de la France. Nous souhaitons assurer le succès de la conférence climat de Paris". Cet accord est le fruit d'une intense activité diplomatique. En trois ans, Laurent Fabius est venu douze fois en Chine et François Hollande achève sa deuxième visite d'État.

Le JT
Les autres sujets du JT