Climat : tous les voyants sont au rouge après un mois de températures records

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Climat : tous les voyants sont au rouge après un mois de températures record
France 2
Article rédigé par
S.Perez, F.Cardoen - France 2
France Télévisions

Le mois de juillet 2021 est le mois le plus chaud jamais enregistré sur Terre, en tout cas depuis 142 ans et le début des relevés. Une trajectoire inquiétante pour la planète.

Après une semaine déjà écrasante, entre 46 et 49 degrés sont attendus le week-end du 14 août dans le sud de l'Espagne. Un record de 48,8 a été atteint en Sicile cette semaine. C'est un été de températures extrêmes. Selon une agence américaine, le mois de juillet a été le plus chaud jamais enregistré. L'analyse de son chef est sans appel. "Ce nouveau record accentue la trajectoire inquiétante et perturbante sur laquelle le changement climatique a mis le globe", a déclaré Rick Spinrad.

Rendez-vous en novembre pour la COP26


En juillet dans l'hémisphère nord, la température à la surface des continents a été de 1,54 degré au-dessus de la moyenne, du jamais-vu. Des épisodes caniculaires et des records de températures sont enregistrés sur tout le continent. Conséquence : des incendies meurtriers au Canada, en Grèce, en Turquie, et encore en ce moment en Algérie. Ces nouvelles données sont publiées alors que les experts climat de l'ONU ont tiré la sonnette d'alarme. Quelles politiques les États sont-ils prêts à mettre en œuvre ? Ce sera l'enjeu de la COP26, la prochaine conférence sur le climat, l'automne prochain en Écosse.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Climat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.