Climat : Sense City, laboratoire du réchauffement climatique

Dans cette "vraie-fausse ville" recrée en Seine-et-Marne dans un laboratoire, on étudie le réchauffement climatique et ses conséquences.

Voir la vidéo
France 3

25°C, une nuit sèche. Mais en quelques minutes, changement radical. Des trombes d'eau s'abattent. Bienvenue au pays du dérèglement climatique. Le jour se lève sur ce hangar de 400m². Une route, des voitures, un chalet en bois. Une mini-ville est soumise aux caprices de la météo. Nom de code: Sense City, une structure hyperconnectée. Dans cette atmosphère contrôlée où la température peut passer de -10 à 40°C en quelques heures, la recherche est accélérée. Un simple bâton d'encens permet de simuler un pic de pollution aux particules en quelques minutes.

Bientôt une deuxième mini-ville


Grâce aux capteurs, des milliers de données sont récoltées. Les effets du climat sur chaque type de pollution sont ensuite analysés par des chercheurs. Faire progresser les modèles et trouver des solutions, c'est le but ici. Car dans un contexte de changement climatique permanent, sécheresses et inondations se succèdent, augmentant les risques de pollution de l'eau. Grâce à Sense City, de nouvelles méthodes pour tester fuites et pollutions peuvent être testées. Sense City va désormais se développer. Une deuxième mini-ville va prochainement être construite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des écologistes déposent une bannière \"Stoppons le réchauffement climatique\", le 13 août 2018 sur le glacier Aletsch (Suisse).
Des écologistes déposent une bannière "Stoppons le réchauffement climatique", le 13 août 2018 sur le glacier Aletsch (Suisse). (FABRICE COFFRINI / AFP)