Climat : le satellite franco-chinois CFOSAT lancé

La Chine et la France se sont associées pour mieux comprendre les effets du changement climatique. Un satellite en commun a été lancé en ce sens.

France 3

À 1h43, heure française, le lanceur a décollé. À bord, le premier satellite franco-chinois, baptisé CFOSAT, mis en orbite à 500 kilomètres de la Terre : c'est une premier historique. Il aura fallu 12 ans de coopération entre les deux pays pour le faire décoller. Sa mission : observer pendant trois ans la surface des océans pour emmagasiner un maximum de données météorologiques.

Un grand pas pour la Chine

"Pour bien savoir quelle sera la température à la surface de la Terre demain ou après-demain, il faut qu'on mesure avec des outils comme ce satellite les paramètres qui se passent à la surface des océans", explique Jean-Marc Lacave, directeur de Météo France. C'est un petit pas pour la science climatique, mais un grand pas pour la Chine, longtemps mise sur la touche de la communauté spatiale internationale. "C'est une très bonne opportunité pour nous de travailler avec les Français", confirme Wu Yan Hua, vice-directeur de l'Administration spatiale nationale chinoise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une fusée Longue Marche-2C contenant le satellite franco-chinois CFOSAT décolle de la province de Jiuquan en Chine, le 29 octobre 2018.
Une fusée Longue Marche-2C contenant le satellite franco-chinois CFOSAT décolle de la province de Jiuquan en Chine, le 29 octobre 2018. (STR / AFP)