Climat : la France doit fortement réduire ses émissions de CO2

Pour atteindre ses objectifs, la France doit diviser par cinq ses émissions de gaz à effet de serre. Pour l’heure, elles ne baissent que de 1% par an, mais en 2020 le confinement devrait aider.

FRANCEINFO
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les émissions de gaz à effet de serre en France ont baissé de 1% en 2019 par rapport à 2018. Si le chiffre confirme une tendance enclenchée en 2005, il n'en reste pas moins qu'à cette vitesse la France aura du mal à tenir ses engagements climatiques. Pour atteindre la neutralité carbone en 2050, les émissions vont devoir être divisées par cinq, ce qui semble irréalisable aux yeux de l'association France nature environnement, qui pointe que l'objectif était de 2% par an et que cette baisse de 2% est insuffisante selon l'ONU.

-14% en 2020 ?

Sur le podium des secteurs qui polluent le plus, on retrouve la production d'énergie dans les habitations (19%), l'élevage de bovins (19%), mais surtout les transports (31%). Et selon les spécialistes, la transition vers les énergies propres n'est pas assez rapide. "La transformation du secteur des transports n'avance pas vite", confirme Pascal Charriau, président d'Enerdata. En 2020, la baisse des émissions de gaz à effet de serre en France devrait être de 14% en partie grâce au confinement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le carbone suie est produit lors de phénomènes de combustion, notamment par les moteurs diesel.
Le carbone suie est produit lors de phénomènes de combustion, notamment par les moteurs diesel. (ERIC GUILLORET / BIOSPHOTO / AFP)