Climat : bien que plus efficaces, les énergies vertes toujours boudées

Les énergies renouvelables sont de plus en plus efficaces, parfois même plus rentables que certaines centrales. Un résultat qui ne suffit pas à convaincre les investisseurs.

France 2

161 gigawatts supplémentaires, soit une production capable d'alimenter plus de 50 millions de personnes. Les énergies renouvelables ont encore battu un record en 2016. Elles représentent désormais un quart de la production mondiale d'électricité. Dans certains pays, le solaire et l'éolien sont même devenus moins chers que le nucléaire ou les énergies fossiles.

Moins d'investissements

Un nouveau record qui reste toutefois insuffisant pour limiter le réchauffement climatique sous les 2°C. Dans le même temps, la consommation de charbon et de pétrole et les émissions de CO2 qui vont avec ne baissent pas, mais restent stables. Et les subventions destinées aux énergies fossiles sont toujours plus de quatre fois supérieures à celles allouées aux énergies vertes.

Plus inquiétant, les investissements dans le solaire, l'éolien ou la géothermie sont repartis à la baisse partout sur la planète, une tendance qui inquiète les scientifiques d'autant qu'elle se télescope avec la sortie des États-Unis de l'accord de Paris sur le climat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une éolienne offshore, construite par Alstom, à Frossay, près de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 19 mars 2012.
Une éolienne offshore, construite par Alstom, à Frossay, près de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 19 mars 2012. (MAXIME FERREBOEUF / AFP)