Climat : 45 000 marcheurs à Paris

La jeunesse avait donné le ton pour le climat dans la semaine, mais ce samedi 16 mars, elles étaient 350 000 personnes à défiler en France dans 220 villes. Dont 45 000 à Paris.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C’est une marée humaine qui a envahi la France pour réclamer un engagement fort sur le climat. À Paris, la Place de l’Opéra était noire de monde. Et on est venu manifester en famille. "J’ai peur qu’il y ait une explosion" dit une petite fille. Et pour tous les manifestants, c’est le même mort d’ordre. "Je prends le moins possible la voiture, le plus possible les transports en commun, le vélo, à pied, je fais du recyclage, du tri, etc.", explique un marcheur.

Les politiques au rendez-vous

Parmi les manifestants, des politiques venus pour dénoncer un gouvernement timide en matière d’écologie. "C’est un mouvement qui doit réveiller l’État parce qu’Emmanuel Macron et son gouvernement se payent de mots sur le climat, mais n’agissent pas", tance Yannick Jadot, député européen EELV, présent samedi. "Je ne peux pas croire que la société civile n’arrive pas à faire en sorte que les gouvernements soient moins obtus et aient un peu moins les intérêts économiques de court terme dans le viseur", témoigne Corine Lepage, présidente de CAP 21.

Très nombreux, les jeunes ont dénoncé la non-assistance à une planète en danger. "On considère que le gouvernement et les entreprises ne vont pas assez loin dans le changement et il y a urgence", argue une jeune fille. Une marche qui s’est terminée sereinement et en musique.

Le JT
Les autres sujets du JT
La marche pour le climat à Strasbourg (Bas-Rhin), le 16 mars 2019. 
La marche pour le climat à Strasbourg (Bas-Rhin), le 16 mars 2019.  (FREDERICK FLORIN / AFP)