Climat : 2015, l'année noire

Température, gaz à effet de serre, inondations, tous les indicateurs sont à des niveaux jamais atteints. Les explications de France 3.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Il y a des records dont on se passerait bien : ceux de l'année 2015 en matière de climat sont désespérants. Tous les indicateurs sont en rouge : les émissions en dioxyde de carbone ont enregistré leur plus forte augmentation depuis le début des relevés il y a 58 ans. Conséquence, des épisodes de sécheresse décimant les troupeaux, ravageant les cultures.

Des événements climatiques extrêmes

Dans l'Arctique, 2,8 degrés de plus qu'au début du siècle. Effet direct : le recul record des glaces et le niveau des eaux qui a atteint son plus haut point. En France, le réchauffement est visible à l’œil nu sur les glaciers, à l'image d'un massif de Tignes où la glace fond inexorablement. 2015, ce sont aussi des inondations un peu partout. Un phénomène entrainant des événements climatiques extrêmes : averses de grêle et fortes pluies. Les eaux plus chaudes ont favorisé la propagation d'algues, menaçant de nombreuses espèces animales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des habitants de l\'achipel de Kiribati, le 13 juin 2013. Ces îles sont parmi les territoires les plus menacés par les réchauffement climatique.
Des habitants de l'achipel de Kiribati, le 13 juin 2013. Ces îles sont parmi les territoires les plus menacés par les réchauffement climatique. (DAVID GRAY / REUTERS)