Climat : 150 français tirés au sort pour le début de la Convention citoyenne

Le Premier ministre, Édouard Philippe, va lancer vendredi 4 octobre; à Paris; la Convention citoyenne pour le climat. 150 citoyens tirés au sort se réuniront régulièrement pour proposer des mesures pour lutter contre le réchauffement climatique. France 3 a rencontré l'un des participants.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L'écologie préoccupe de plus en plus les Français. Et ils vont être mis au cœur de la problématique verte au biais de la Convention citoyenne pour le climat, une concertation voulue par le président de la République. "Ils vont débattre jusqu'à formuler des propositions concrètes en matière de lutte contre le réchauffement climatique", explique Alexandre Peyrout, envoyé spécial pour France 3 devant le Conseil économique, social et environnemental (Cese).

"J'aimerais bien que ça débouche sur un questionnement au niveau national"

France 3 a rencontré l'un de ces citoyens tirés au sort. Grégoire Fraty est un cadre normand de 31 ans et il attend beaucoup de cette Convention. "On espère que ça débouche sur quelque chose qui parle à tous les citoyens, donc sur un référendum, parce qu'on est des citoyens tirés au sort, autant qu'on rende compte directement au citoyen et non à un échelon politique. J'aimerais bien que ça débouche sur quelque chose qui puisse provoquer un véritable questionnement au niveau national", explique-t-il. L'une des missions de cette Convention citoyenne est de proposer des solutions pour baisser de 40 % nos émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Edouard Philippe sur le site de l\'usine Lubrizol, le 30 septembre 2019 à Rouen.
Le Premier ministre Edouard Philippe sur le site de l'usine Lubrizol, le 30 septembre 2019 à Rouen. (LOU BENOIST / AFP)