Batteries électriques : le nouvel or noir

Alors que le Parlement européen a adopté, ce mardi 19 décembre, la sortie progressive de la production d'hydrocarbures à l'horizon 2040, Nicolas Hulot a dans le même temps annoncé la fin des véhicules à essence et diesels à la même date. France 2 s'intéresse donc au phénomène des batteries électriques.

Voir la vidéo
France 2

Ce sont des véhicules propres dont les ventes explosent. D'ici 2025, le nombre de voitures électriques devrait être multiplié par 10 à travers le monde. Alors, comment remplacer les stations-services par des bornes de rechargement, le pétrole par des batteries ? La ville pionnière de cette transformation, c'est Oslo, la capitale de la Norvège. Ici, un véhicule sur deux vendu cette année est électrique.

Quatre mois d'attente pour un véhicule électrique

Mais ce développement accéléré est victime de son succès : toutes les bornes de recharge de la ville sont aujourd'hui saturées. Comme dans ce nouveau parking, où les installations électriques sont prises d'assaut chaque matin. Cette demande exponentielle, c'est un défi pour la ville, mais aussi pour tous ses concessionnaires. Comme beaucoup d'autres, ce revendeur affiche un délai d'attente de plus de quatre mois pour ce véhicule électrique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le gouvernement norvégien favorise les véhicules électriques et a prévu d\'interdire définitivement la vente des voitures polluantes en 2025 (illustration).
Le gouvernement norvégien favorise les véhicules électriques et a prévu d'interdire définitivement la vente des voitures polluantes en 2025 (illustration). (TOMAS ONEBORG/SVD / TT NEWS AGENCY / AFP)