"Avoir un enfant en moins" pour lutter contre le réchauffement climatique ? L'AFP s'explique après une infographie très commentée

Face à de très nombreuses réactions, l'AFP a précisé que cette infographie est tirée d'une étude parue en 2017.

Capture d\'écran d\'une infographie de l\'AFP sur l\'empreinte carbone.
Capture d'écran d'une infographie de l'AFP sur l'empreinte carbone. (AFP)

Cette solution pour réduire son empreinte carbone ne fait pas l'unanimité.  Alors que le groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat a lancé une nouvelle alerte sur le réchauffement climatique, lundi 8 octobre, l'AFP a choisi de publier, sur Twitter, une infographie pour réduire ses émissions de CO2. Ainsi, le graphique montre que changer ses ampoules ou recycler a un faible impact. En revanche, "avoir un enfant en moins" a un impact très élevé. 

Cette infographie a aussitôt suscité de nombreuses réactions. 

"Nous relayons simplement"

Face à de très nombreuses réactions, l'AFP précise dans un autre tweet que cette infographie est tirée d'une étude parue en 2017.

"Je regrette que l'on nous accuse de faire la promotion du malthusianisme. Il y a une source, l'AFP ne dit rien, nous relayons simplement", a expliqué au HuffPost Grégoire Lemarchand, rédacteur en chef adjoint de l'AFP en charge des réseaux sociaux. "On a jugé que c'était une publication sérieuse. Qu'elle fasse réagir, ça ne me pose pas de soucis. On peut admettre qu'il aurait peut-être fallu mieux expliquer, mieux contextualiser l'étude", a-t-il ajouté.

La parution de l'étude dans Environmental Research Letters avait elle-même entraîné de nombreux commentaires. Leurs auteurs avaient par la suite dû apporter des précisions. Dans cette nouvelle publication, "ils rappellent notamment que le vrai problème n'est pas le nombre de personnes sur la planète, mais les habitudes de consommation", explique The HuffPost.