Vidéo Quand la télévision alertait sur la fonte des glaciers en 1963

Publié
Article rédigé par

En 1963, 4 ans avant les premières prévisions d'un réchauffement planétaire, la télévision française s'interrogeait déjà face à la fonte des glaciers. Retour sur un extrait du journaliste et scientifique Nicolas Skrotzky, qui tentait d’alerter sur ces phénomènes.

Il y a un demi-siècle, vers 1900, les gens qui venaient ici, les premiers alpinistes, voyaient cette vallée complètement remplie. Le glacier sur lequel nous nous trouvons montait à 130 m de plus.” Il y a 50 ans, le journaliste et scientifique Nicolas Skrotzky essayait déjà de montrer les conséquences du réchauffement climatique sur la planète. 

Une seule image vous montrera déjà l'importance” 

Imaginez que les grands glaciers de l'Antarctique, qui représentent 90 % de l'eau douce du monde, venaient à fondre. Le niveau des océans monterait d'environ une centaine de mètres, noyant la plupart des villes.” En 1963, Nicolas Skrotzky s’inquiétait déjà de la fonte des glaciers et des conséquences du réchauffement climatique. “Comment voulez-vous que l'on puisse savoir dans les années qui viendront, puisque cette variation de glacier de cent mètres en altitude s'est produite en l'espace de la vie d'un homme, comment continuent ces variations ?” 

Pour le journaliste et scientifique, les glaciers comportent encore de nombreux mystères. “Ces masses de glace, par leur quantité, leur atmosphère froide, influencent le climat. Mais ce sont aussi des genres de frigidaires, c'est le seul endroit où l'on puisse retrouver le passé et comprendre comment les climats ont varié.” 

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.