Val-de-Marne : une école d’Orly refuse les ventilateurs

Un père de famille voulait soulager les élèves d'une école d'Orly (Val-de-Marne) pendant la canicule, en offrant des ventilateurs. L'inspection académique a refusé le cadeau.

FRANCE 3

C'est un généreux donateur au cœur d'une polémique. Philippe Bouriachi, un parent d'élève, a fait livrer dix ventilateurs flambant neufs dans une école du Val-de-Marne. Les salles de classe sont surchauffées à cause de la canicule. Le père montre la photo des ventilateurs neufs, emballés dans des cartons et affirme être un peu surpris.

Des raisons de sécurité

Le coût total du cadeau est de 400 euros. Philippe Bouriachi assure avoir agi pour le bien-être des élèves. "Avec ma femme, on a cassé la tirelire, on a un budget de 1 500 euros de dons par an à différentes associations et donc on a pioché dedans", déclare-t-il. Mardi 25 juin, il a été informé par la directrice du refus de l'inspecteur, pour raisons de sécurité. "Tout matériel qui se trouve dans une école doit faire l'objet d'une vérification par la collectivité territoriale", explique Guylène Mouquet-Burtin, directrice académique des services de l'éducation du Val-de-Marne. Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Le père de famille est également candidat Europe Écologie-Les Verts aux municipales de l'an prochain, mais il récuse toute accusation de geste électoraliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Alors que la canicule s\'abat à nouveau sur la France la semaine du 24 juin 2019, les ventilateurs sont de sortie chez les particuliers pour faire face à la vague de chaleur. 
Alors que la canicule s'abat à nouveau sur la France la semaine du 24 juin 2019, les ventilateurs sont de sortie chez les particuliers pour faire face à la vague de chaleur.  (JEAN-PIERRE MULLER / AFP)