Cet article date de plus de cinq ans.

Sept bonnes (et moins bonnes) idées pour trouver le frais à Paris pendant la canicule

Benjamin Illy, reporter à franceinfo, a arpenté les rues de Paris pour traquer la fraicheur en pleine canicule. Sept étapes plus tard, le frais n’est pas toujours là où on pensait le trouver. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des Parisiens se rafraichissent dans une fontaine du Trocadéro, devant la Tour Eiffel, à Paris, en juillet 2016 (BERTRAND GUAY / AFP)

Il fait chaud, désespérément chaud : alors que la canicule a enveloppé la capitale de son étouffant manteau, Benjamin Illy, reporter à franceinfo, a promené son micro dans les rues de Paris pour localiser des spots de frais. Haro sur la fraicheur, en sept haltes, plus ou moins réussies : des squares aux catacombes en passant par les terrasses brumatisées, le froid n’est pas toujours là où on pensait le trouver.

REPORTAGE - Sept bonnes (et moins bonnes) idées pour trouver le frais à Paris pendant la canicule
écouter

Première halte : le square de la place du Commerce (15e) (Radio France / Benjamin Illy)

■ Le square de la place du Commerce (15e)

11 h : Christine, 63 ans est avec son petit-fils de 4 mois : "Quand je suis arrivé, il faisait 23°. Là on est monté à 27… Pour mon petit fils, c’est un peu compliqué là. Donc nous allons nous réfugier au centre commercial Beaugrenelle, ou à la bibliothèque ou au cinéma. Parce que les arbres ne suffiront pas." Pourquoi pas le matin, mais oubliez le square de la place du Commerce dès que le soleil flirte avec le zénith. Comme probablement à peu près tous les autres squares de la capitale.  

■ Piscine Blomet (15e)

12 h : Rebecca, 22 ans, barbote dans l’eau : "Ca refroidit direct, c’est super ! On est relâché, rafraichi… Je conseille la piscine sans hésiter." Le thermomètre, dehors, lui, affiche 29°. Bon plan, donc. 

Troisième halte : une terrasse brumatisée à l’ombre (Radio France / Benjamin Illy)

■ Une terrasse brumatisée à l’ombre (15e)

13 h : à une centaine de mètres du Champs de Mars, avenue de la Motte-Piquet, miracle, de l’ombre et un brumatisateur qui inonde la terrasse d’une brume fraiche. Pierre et Jean-Marc, deux habitués de l’endroit, semblent apprécier cette humidité toute relative : "On vient souvent ici pour trouver un peu de fraicheur. Et d’ailleurs tous les restaurateurs vont devoir s’équiper s’ils veulent garder leurs clients." Très bon plan. Mais pas gratuit.

Quatrième étape : cinéma Le Bretagne, boulevard du Montparnasse (6e) (Radio France / Benjamin Illy)

■ Cinéma Le Bretagne, boulevard du Montparnasse (6e)

14 h : nous retrouvons Emmanuelle, qui vend des tickets dans sa petite cabine  "Les gens viennent souvent en ce moment pour se mettre au frais dans les salles, explique la jeune femme. D’ailleurs, leur première question est de savoir s’il y a ou non de la clim, avant celui du choix des films". Bon plan. Mais dans le noir.

Cinquième étape : une « salle rafraichie » au Club 121 (13e) (Radio France / Benjamin Illy)

■ Une "salle rafraichie" au Club 121 (13e)

15 h : tandis que le thermomètre s’affole, le salut s’annonce aux porte du Club 121, rue Jeanne d’Arc, dans le 13e arrondissement. Ce centre d’action sociale a été transformé en centre de rafraîchissement. Depuis 48 h et le déclenchement du plan canicule, la température y est maintenue à 23°. De 14 h à 18 h, ce centre pilote accueille notamment les personnes âgées avec biscuits, boissons, billard, eau fraîche. Bon plan.

Sixième étape : les Catacombes (14e) (Radio France / Benjamin Illy)

■ Les catacombes (14e)

16 h : à vingt mètres sous terre, 130 marches plus bas, 14 degrés en permanence. Barbara, touriste allemande, s’en revenant d’un bref passage dans les entrailles du bitume, en tout cas, est ravie : "C’est super ! La température est à 14°… Ca m’a plu." Dehors, le thermomètre indique 36°. Très bon plan. Mais très en dessous du niveau du trottoir.

Fontaine au parc André Citroën (Radio France /Benjamin Illy)

■ Une fontaine, parc André Citroën (15e)

17 h : sur la moto franceinfo, les degrés s’affolent, tutoient la quarantaine bien tassée. Parc André Citroën, des dizaines d’enfants ont plongé dans une fontaine. Près de l’eau, le thermomètre  négocie péniblement quelques degrés. A l'ombre, il affiche finalement 36°. Les enfants sont ravis. Les adultes, circonspects : à peine quatre degrés de moins. Sympa, mais peu probant.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Canicule

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.