Pollution : la circulation différenciée annoncée à Paris

Avec la canicule, les premiers pics de pollution ont été signalés mardi 25 juin dans le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône. Paris et Lyon demandent la circulation différenciée. Le journaliste Manuel Tissier, en direct du périphérique parisien, fait un point sur les conditions de circulation annoncées pour demain.

FRANCE 2

L'association agréée Airparif a confirmé ce matin que le seuil d'information de pollution à l'ozone sera bien atteint mercredi 26 juin, soit plus de 180 microgrammes par mètre cube d'air. "C'est-à-dire qu'il va y avoir une demande de la mairie de Paris pour mettre en place, auprès de la préfecture de police, la circulation différenciée. Avec une nouveauté, annoncée ce matin par le ministre de la Transition écologique [François de Rugy], les vignettes Crit'Air 3 seront également exclues de la circulation", explique le journaliste Manuel Tissier en direct du périphérique parisien.

Une diminution espérée de 50% des émissions d'azote

Les vignettes Crit'Air 4 et 5, qui correspondent aux voitures les plus anciennes, ne pourront pas non plus circuler. Seules les vignettes 1 et 2 y seront autorisées mercredi 26 juin, ce qui devrait provoquer une diminution drastique de la circulation automobile, selon la préfecture de Paris. Aiparif espère ainsi une diminution des émissions d'oxyde d'azote d'au moins 50%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le périphérique parisien, lors de l\'épisode de pollution à l\'hiver 2016.
Le périphérique parisien, lors de l'épisode de pollution à l'hiver 2016. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)