Montauban : la mairie refuse d'ouvrir un centre d'accueil malgré la canicule

À Montauban, dans le Tarn-et-Garonne, 41 °C sont prévus jeudi 27 juin pourtant la maire refuse d'ouvrir un centre d'accueil pour les plus démunis. Le préfet a décidé de lui forcer la main, la ministre de la Santé a également réagi à la situation.

France 2

Les arrivées se succèdent le matin, dans ce centre d'accueil de jour. Des sans-abris qui ont passé la nuit dans des centres d'hébergement d'urgence où ils sont mis dehors à partir de 8h30. "De 8 heures le matin, jusqu'à 18 heures le soir, ils sont obligés d'être dans la rue, obligés de supporter ça. Alors ils se réfugient dans des lieux où il y a un peu de climatisation (...), mais est-ce que c'est une vie ?", demande Jean Cousty du collectif Hébergement d'urgence. Jusqu'à 120 personnes pourront trouver ici non seulement la climatisation, mais aussi une vie sociale. Le local aurait dû ouvrir le 18 mai, mais son ouverture a été bloquée par la mairie de Montauban (Tarn-et-Garonne).

Une attitude critiquée par la ministre de la Santé

Il a fallu une réquisition de la préfecture pour passer outre alors que les températures dans la ville vont dépasser les 40°C dans l'après-midi du jeudi 27 juin. Dans un communiqué, la maire dénonce une mauvaise polémique liée aux prochaines municipales. Son attitude est vivement critiquée par la ministre de la Santé, qui affirme que "bloquer l'accès à un local frais par 40°C enfreint les règles du plan canicule". 

Le JT
Les autres sujets du JT
À Montauban, dans le Tarn-et-Garonne, 41 °C sont prévus jeudi 27 juin pourtant la maire refuse d\'ouvrir un centre d\'accueil pour les plus démunis. Le préfet a décidé de lui forcer la main, la ministre de la Santé a également réagi à la situation.
À Montauban, dans le Tarn-et-Garonne, 41 °C sont prévus jeudi 27 juin pourtant la maire refuse d'ouvrir un centre d'accueil pour les plus démunis. Le préfet a décidé de lui forcer la main, la ministre de la Santé a également réagi à la situation. (FRANCE 2)