Environnement : avec la canicule, des records de chaleur observés en mer

Sur toutes les côtes françaises, même constat cet été : des records de chaleurs ont été observés dans l'eau.

Voir la vidéo
France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Cet été, des records de chaleur ont été observés sur la terre, mais également dans la mer. À Nice (Alpes-Maritimes), certains baigneurs ont eu la sensation de nager sous les tropiques, avec une eau qui frôlait parfois les 30°C en Méditerranée. Sur la Côte d'Opale, même record. "Là, elle est à 21°C", constate une sauveteuse au micro de France 3, soit presque autant qu'à l'extérieur, de quoi ravir les plus frileux.

La vie sous-marine bouleversée

Le réchauffement a été observé cet été sur toutes les côtes françaises. Berck (Pas-de-Calais) : +1,6°C par rapport à la normale. Lorient (Morbihan) : +2,8°C. Arcachon (Gironde) : + 2,3°C. Marseille (Bouches-du-Rhône) : +3,4°C. Ou encore Nice (Alpes-Maritimes) : +3,2°C. Principal responsable selon les scientifiques : la canicule de cet été. Conséquence, des barracudas ont été observés au large de Nice. Autre phénomène étonnant, l'apparition de limaces de mer. En Bretagne, de nombreuses méduses ont également été observées. Les eaux plus chaudes ont bouleversé la vie sous-marine.

Le JT
Les autres sujets du JT
20% des récifs coralliens dans le monde sont irrémédiablement détruits.
20% des récifs coralliens dans le monde sont irrémédiablement détruits. (ALEXIS ROSENFELD / ALEXIS ROSENFELD)