Chassé-croisé de l'été et canicule : "La chaleur a des conséquences avant même de prendre le volant"

Anne Lavaud, déléguée générale de l'association Prévention routière, donne des conseils concrets pour tous ceux qui prennent le volant samedi, en plein chaleur. Il faut notamment faire attention aux enfants, qui ont tendance à se libérer peu à peu de leur ceinture.

De nombreux vacanciers vont prendre le volant ce week-end, alors qu\'une partie de la France subit un épisode de canicule.
De nombreux vacanciers vont prendre le volant ce week-end, alors qu'une partie de la France subit un épisode de canicule. (ROMAIN LAFABREGUE / AFP)

"La chaleur a des conséquences avant même de prendre le volant", a estimé sur franceinfo vendredi 27 juillet Anne Lavaud, déléguée générale de l'association Prévention routière, alors que le chassé-croisé entre juilletistes et aoûtiens a démarré vendredi sur fond de canicule. Elle rappelle également l'importance de faire des pauses régulièrement, "à l'ombre, pour les passagers et pour la voiture".

franceinfo : Quelles sont les conséquences de la chaleur sur les départs en vacances ?

Anne LavaudQuand il fait très chaud, on dort mal la nuit. Certains vont donc prendre le volant avec une dette de sommeil. Ça va être assez compliqué de garder les yeux ouverts en prenant le volant avec cette dette de sommeil. La chaleur a donc des conséquences avant même de prendre le volant. (...) Autre chose : quand on part de son domicile, on installe bien les enfants et on leur donne les consignes. En général, leur ceinture et leur harnais sont bien installés. Cependant, au fur et à mesure du trajet, la chaleur aidant, l'enfant passe son petit bras par-dessus la ceinture. Il y a vraiment un message à faire passer aux parents : il faut être très vigilant à la place de l'enfant, ce n'est pas lui qui va vérifier. Une ceinture qui est sous le bras ne sert plus à rien. Concernant la chaleur, les conseils sont connus : il faut s'hydrater et faire des pauses.

Pourquoi les pauses sont-elles si importantes ?

Il faut alerter sur le fait que, aujourd'hui, quand on prend la route, on branche généralement son GPS. Ces petits appareils nous donnent toujours une heure d'arrivée. On veut tenir l'objectif et malheureusement ces GPS ne nous donnent pas les temps de pause. La plupart du temps, on se fie donc à cet indicateur parce que ça nous rapproche encore plus du lieu de vacances. Il faut rajouter ces temps de pause : 20 minutes par pause, une pause toutes les deux heures. Cela permet de ne pas rajouter du stress à des conditions de circulation qui sont déjà compliquées.

Y a-t-il également des conséquences sur la voiture ?

Oui, quand il faut chaud, il fait chaud pour ceux qui sont dans la voiture et pour la voiture elle-même. La petite pause toutes les deux heures est donc bien aussi pour la voiture. Ça permet que toutes les fonctions mécaniques se rafraîchissent un peu. C'est la raison pour laquelle, dans la mesure du possible, il faut placer son véhicule à l'ombre, surtout les véhicules foncés qui pâtissent d'autant plus de la chaleur. Cette pause se fait à l'ombre pour les passagers et pour la voiture.