Chaleur : les personnes âgées en danger

Alors qu'une forte vague de chaleur s'abat sur le pays cette semaine, il faut attentivement surveiller la santé des personnes âgées. Pour cela, les auxiliaires de vie veillent au grain.

France 3

Il n'est pas encore 11 heures ce matin, mais la température avoisine déjà les 30°C à l'ombre, et presque autant chez Blanche, une vieille dame. Son auxiliaire de vie vient la voir le plus souvent possible afin de veiller à ce qu'elle ne souffre pas trop de la chaleur. Mais cela ne semble pas trop inquiéter la principale intéressée : "Je ne crains pas la chaleur du tout", assure-t-elle. Mais justement, c'est bien cela le problème. "Il faut qu'on leur fasse penser à boire et à aérer les appartements, parce qu'ils se laissent tout confinés, ils ne laissent pas rentrer d'air...", explique Mylène Larouzière, son auxiliaire de vie.

Savoir lire les signes de déshydratation

Dans une maison de retraite sont prévus des repas adaptés en cas de canicule et une pièce climatisée. Mylène, en revanche, doit composer avec les aménagements et les habitudes de chaque personne âgée. Dans l'association d'aide à domicile pour laquelle travaille Mylène, chaque nouvel employé reçoit des consignes à appliquer en cas de canicule. Il est également impératif de savoir lire les signes de la déshydratation. "Des propos incohérents, une fatigue énorme...", énumère Mylène. Si les familles ne sont pas forcément loin, l'aide à domicile et l'infirmière sont souvent les seules personnes à rendre visite quotidiennement à celles et ceux qui ont choisi de vieillir chez eux. Avec de l'eau, de l'attention, un petit courant d'air et beaucoup de douceur, Mylène veille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Illustration températures élevées.
Illustration températures élevées. (VINCENT ISORE / MAXPPP)