Canicule : vigilance renforcée dans les transports en commun

Avec la canicule, le personnel de la SNCF doit surveiller en permanence la température des rails, qui peuvent se dilater. Les passagers sont aussi appelés à la vigilance.

FRANCE 3

Les rails de la gare Saint-Lazare (Paris) sont surveillés comme le lait sur le feu. "À 11h30, la température du rail est à 30°C", explique Julia Plu, dirigeante d'unité de maintenance des voies à la SNCF. Mardi 25 juin, avec la canicule, la température du rail pourrait dépasser les 45°C, avec pour conséquence, le ralentissement de la circulation. "En journée, des agents vont surveiller les zones sensibles à des points particuliers pour éviter les soucis", détaille Julia Plu.

Distribution de bouteilles d'eau aux voyageurs

Il fait également très chaud dans les couloirs du métro. Les agents de la RATP distribuent des bouteilles d'eau aux voyageurs. La bouteille d'eau devient un accessoire indispensable. La RATP en a 150 000 en stock pour tenir pendant la vague de chaleur. "Il ne fait pas froid dans le RER", ironise un usager. Sous la verrière de la gare de Lyon, des brumisateurs ont été installés. À Lyon (Rhône), les billets sont à prix réduit pour inciter les habitants à privilégier les transports en commun.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo, prise en 2011, montre une rame de la ligne 6 du métro parisien à la station Bir Hakeim.
Une photo, prise en 2011, montre une rame de la ligne 6 du métro parisien à la station Bir Hakeim. (PHOTO12 / GILLES TARGAT / AFP)