Canicule : un médecin conseille de ne pas faire "trop boire" les personnes âgées, mais plutôt de "les aider à éliminer la chaleur"

Les personnes âgées risquent "de se retrouver en situation d'hyperhydratation" si leurs reins n'élimine pas correctement l'eau, explique mercredi sur franceinfo le spécialiste Gilles Dixsaut.

Le plan canicule a été activé en région parisienne.
Le plan canicule a été activé en région parisienne. (Patrice Saucourt / MAXPPP)

"On dit aux personnes âgées qu'il faut boire, mais quelques fois elles boivent trop", assure mercredi 25 juillet sur franceinfo Gilles Dixsaut, médecin hospitalier et président du comité de Paris contre les maladies respiratoires, alors que le plan canicule est activé en région parisienne. Les personnes âgées risquent "de se retrouver en situation d'hyperhydratation" si leurs reins n'élimine pas correctement l'eau, explique le médecin. Selon lui, mieux vaut "les aider à éliminer la chaleur de leur corps avec des vêtements humides".

franceinfo : Pourquoi les très fortes chaleurs sont-elles souvent accompagnées d'un épisode de pollution ?

Gilles DixsautLes deux sont liés parce que les fortes chaleurs s'accompagnent de hautes pressions, d'épisodes d'anticyclones. Lors de ces anticyclones, on a un phénomène de blocage de l'air, une forme de dôme sur la ville. Et ce dôme sur la ville, avec des inversions de température, fait qu'on a peu de circulation de l'air. La pollution va stagner et notamment toutes les pollutions issues des trafics, des industries, donc fortes chaleurs, fortes pressions barométriques, inversion de température. Tout cela donne un épisode de pollution.

Quels sont les risques pour la santé ?

Les risques sont multiples. Il faut prendre en compte les risques liés aux épisodes de vague de chaleur. La déshydratation n'est pas le seul risque. C'est le risque immédiat, mais le risque principal est lié au déséquilibre chez les patients qui souffrent de pathologies chroniques et qui vont brusquement basculer d'une situation à peu près stable à une situation instable, une maladie qui va s'aggraver. On peut avoir des phénomènes de déshydratation, mais on peut aussi avoir des phénomènes d'hyperhydratation. On dit aux personnes âgées qu'il faut boire, mais quelques fois, elles boivent trop. Si leurs reins ne leur permet pas d'éliminer l'eau en quantité suffisante, elles vont se retrouver en situation d'hyperhydratation. Donc il ne faut pas les faire trop boire. Il vaut mieux les aider à éliminer la chaleur de leur corps avec des vêtements humides, ce qui permet de mimer le phénomène de la sueur.

Quels conseils faut-il suivre ?

Éviter de sortir de chez soi ne change pas grand-chose parce que l'air que l'on respire chez soi, ce n'est que de l'air extérieur auquel on a ajouté de la pollution intérieure. Il faut éviter de faire des efforts violents, qui conduisent à une hyperventilation importante, éviter de faire du jogging, surtout pour les personnes qui souffrent de maladies respiratoires et pour les enfants.