Canicule : on vous explique pourquoi Marseille, Paris ou Rouen ont connu des coupures d'électricité en plein pic de chaleur

Des habitants des Bouches-du-Rhône, de Seine-Maritime, d'Ile-de-France ou encore de Saône-et-Loire ont été confrontés à des pannes électriques ce mardi. Une mesure temporaire d'Enedis visant à protéger les câbles qui supportent mal les fortes chaleurs.

Article rédigé par
Damien Mestre - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Photo d'illustration. (LIONEL VADAM  / MAXPPP)

Avec ces fortes chaleurs, vous avez peut-être constaté, mardi 19 juillet, une coupure d'électricité temporaire dans votre logement... Ce phénomène a concerné des habitants de Marseille (Bouches-du-Rhône) par exemple, certains arrondissements de Paris, la ville de Rouen (Seine-Maritime), ou encore le département de la Saône-et-Loire. Des coupures temporaires qui concernent particulièrement les zones urbaines explique Enedis, gestionnaire du réseau de distribution d'électricité, à franceinfo.

>> Canicule : pourquoi elle perturbe le fonctionnement des centrales nucléaires

En cause : ces températures, très élevées en journée et qui ne redescendent pas sous les 20 degrés la nuit, font chauffer le goudron des grandes villes. Le thermomètre montent alors parfois de plusieurs dizaines de degrés en sous-sol, ce qui met à rude épreuve le réseau électrique. Les câbles de première génération, en particulier, supportent mal ces conditions, surtout lorsqu'elles s'étalent sur des périodes de plus de trois ou quatre jours.

Autre difficulté pour Enedis : avec la chaleur, le sol bouge. Un phénomène qui endommage cette fois les boites de jonctions, des appareils qui servent à relier les câbles entre eux. 

Le gestionnaire affirme toutefois que ces coupures sont exceptionnelles : moins de 5% des incidents sur le réseau sont liés à la canicule chaque année. Les appareils sont rapidement réparés, selon Enedis, qui explique être capable de mobiliser ses équipes à l'avance, grâce à des systèmes d'alerte météo.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.