Canicule : les services d'urgences débordés

Les fortes chaleurs se poursuivent sur une partie du territoire. Certains services d'urgences commencent à être débordés.

FRANCE 3

16 départements sont encore placés en alerte orange à la canicule ce lundi 6 juillet. Les services d'urgences font face à une forte affluence, notamment en Rhône-Alpes, Franche-Comté ou encore en Alsace-Lorraine et Bourgogne.

Aux urgences de Strasbourg, la chaleur est toujours là, malgré un petit répit depuis hier soir. En fin de matinée, on est loin des 38°C relevés ce week-end, mais le coup de chaud n'est pas pour autant passé. Des cas d'hyperthermie, d'épuisement ou encore des aggravations des problèmes cardiaques sont à déplorer.

Une hausse de 15%

Depuis jeudi, le service enregistre une hausse de 15% de son activité, mais les leçons de la canicule de 2003 semblent avoir été retenues. Les équipes font deux fois par jour le point pour trouver des lits en nombre suffisant.

À Metz, depuis hier, trois personnes en hyperthermie avancée ont été hospitalisées. Ce matin, une cellule de crise a été mise en place pour tenter de faire face à l'augmentation des admissions, car malgré le rafraîchissement aujourd'hui, une nouvelle hausse est attendue dans l'est de la France pour les heures qui viennent.

Le JT
Les autres sujets du JT
27 Mars 2015 - Image d\'illustration du service des urgences de l\'hôpital Tenon à Paris
27 Mars 2015 - Image d'illustration du service des urgences de l'hôpital Tenon à Paris ( MAXPPP)