Canicule : les habitants des logements sociaux mal isolés souffrent de la chaleur

Publié
Canicule : les habitants des logements sociaux mal isolés souffrent de la chaleur
France 2
Article rédigé par
A. Darrigrand, E. Tymen, J. Barrière - France 2
France Télévisions

Les habitants des logements anciens sont davantage exposés aux fortes températures. Mal isolés, ces bâtiments peuvent se transformer en véritables fours. C'est le cas à Niort (Deux-Sèvres).

C'est devenu une habitude. Depuis quelques semaines, Luc Lorge, un habitant de la Tour Chabot, à Niort (Deux-Sèvres), ferme ses volets dès 10 heures. "La chaleur commence à venir dans l'appartement, donc c'est insupportable. Des fois, j'ai du mal à respirer", déplore-t-il. Son quartier date des années 60. Selon ses occupants, l'isolation de certains bâtiments n'a jamais été refaite.

Le bailleur social se défend

Avec 30 degrés chez lui, Luc Lorge passe ses journées dans le noir. Six étages plus hauts, la situation est identique chez Martine Bonnet, mais avec quelques degrés en plus. "On ne peut rien demander, rien faire... Ce sont des murs en papier", dénonce-t-elle. Les habitants, excédés, ont le bailleur social Deux-Sèvres Habitat en ligne de mire. L'organisme public affirme pourtant, par communiqué, que l'ensemble des logements a des performances énergétiques tout à fait acceptables. Il renvoie donc la responsabilité à ses locataires, et leur indique qu'il leur revient notamment de "suivre les consignes nationales pour lutter contre les fortes chaleurs" et "d'aérer les logements très tôt le matin". 

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.