Canicule : le gouvernement montre sa mobilisation

Face à cette chaleur exceptionnelle, le gouvernement veut montrer sa pleine mobilisation. À Nîmes, dans le Gard placé en alerte rouge, la ministre de la Santé a rendu visite aux urgences.

France 2

Alors que la France connait une forte canicule, et que quatre départements sont placés en vigilance rouge, pour la première fois, le gouvernement d'Édouard Philippe veut montrer qu'il est dans l'action. Muriel Lasaga était en direct de Nîmes, dans le Gard, vendredi 28 juin, alors que la ministre de la Santé visitait les urgences d'un hôpital de la ville. "C'est une visite sur le terrain pour apporter son soutien au personnel soignant, mais aussi s'assurer du bon fonctionnement des différents services en cas de fortes affluences", indique la journaliste.

Christophe Castaner à Marseille et Avignon

"Pendant ce temps, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner va lui se rendre à Marseille (Bouches-du-Rhône) puis en Avignon (Vaucluse). On voit bien que le gouvernement est sur le pied de guerre. D'ailleurs, le Premier ministre a tenu ce matin une réunion interministérielle sur la canicule et même si Édouard Philippe dit bien qu'il ne s'agit pas d'une surréaction, tous les ministres sont en alerte", précise Muriel Lasaga. Le Gard est d'ailleurs en alerte rouge. À Nîmes, la journaliste constate que le mercure a franchi la barre des 40°C dès midi, vendredi. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre, Edouard Philippe, et la ministre de la Santé Agnès Buzyn, à l\'issue d\'une réunion interministérielle au Centre opérationnel de régulation et de réponse aux urgences sanitaires et sociales (CORRUSS), le 28 juin 2019. 
Le Premier ministre, Edouard Philippe, et la ministre de la Santé Agnès Buzyn, à l'issue d'une réunion interministérielle au Centre opérationnel de régulation et de réponse aux urgences sanitaires et sociales (CORRUSS), le 28 juin 2019.  (LAURE BOYER / HANS LUCAS / AFP)