Canicule : ils travaillent sous la chaleur

Lundi 2 juillet à Lyon, le thermomètre a affiché une trentaine de degrés dès 9 heures du matin. Comment s'adaptent ceux qui travaillent en pleine chaleur ?

FRANCE 2

"On essaie de commencer un petit plus tôt pour être à la fraîche. On boit régulièrement, et s'il y a vraiment des grosses chaleurs, on se mouille la tête", explique Salim Ahminssa, chef d'équipe, en train de travailler sur une voie ferrée en plein soleil lundi 2 juillet. 

Une chaleur étouffante

Pour les déménageurs, la chaleur vient alourdir la charge d'un emploi déjà physique. "On a un petit chaud dès le matin", commente un déménageur. "Avec la chaleur, ça devient étouffant dans l'escalier", renchérit son collègue, qui enchaîne les allers-retours en portant des objets lourds. Perché sur un échafaudage, un artisan, qui ravale une façade d'immeuble, a sans doute trouvé la solution pour lutter contre la chaleur. "Dès mon retour à la maison, je prendrai une bonne douche et j'essaierai de me coucher tôt". La vague de chaleur va se maintenir toute la semaine sur l'agglomération lyonnaise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le sud de l\'Europe a subi une vague de chaleur au cours de l\'été 2017.
Le sud de l'Europe a subi une vague de chaleur au cours de l'été 2017. (MAXPPP)