Canicule et risque de noyades : "La baignade comporte des risques à tous les âges"

L'épidémiologiste à Santé publique France, Aymeric Ung, rappelle des conseils de bon sens face à la recrudescence des noyades cette année.

Des vacanciers au bord de l\'eau du Lac de Saint-Ferréol (Haute-Garonne), le 18 juillet 2018.
Des vacanciers au bord de l'eau du Lac de Saint-Ferréol (Haute-Garonne), le 18 juillet 2018. (ERIC CABANIS / AFP)

Alors que 18 départements étaient en alerte orange à la canicule jeudi à la mi-journée, l'heure est à la baignade pour un bon nombre de Français. Les 552 noyades survenues entre le 1er juin et le 1er juillet rappellent cependant qu'elle n'est pas sans risques.

franceinfo : Il y a eu cette année 552 noyades entre le 1er juin et le 1er juillet, dont 121 se sont terminées par des décès. Comment explique-t-on cette augmentation par rapport aux années précédentes ? 

Aymeric Ung : Par rapport à l'enquête Noyades 2015, il y a effectivement davantage de noyades cette année. En revanche, elles sont un peu moins mortelles que par rapport à 2015. Actuellement, on est vraiment dans des conditions très propices en termes de météo. On a eu un mois de juin qui a été extrêmement beau et chaud et donc il y a davantage de baignades qui conduisent, malheureusement, à des noyades. 

On dit souvent qu'il ne faut pas se baigner juste après avoir mangé parce qu'il y a un risque d'hydrocution. Est-ce que c'est vrai ?

Ce sont des conseils de bon sens. Effectivement, après avoir mangé, on est un peu plus étourdi, on est en phase de digestion, donc un peu moins attentif. Cependant, le risque d'hydrocution existe à la sortie d'un repas ou en-dehors, surtout si, par exemple, il fait très chaud et qu'on se baigne immédiatement dans une eau plus froide. 

Quels sont les conseils que vous pouvez donner pour éviter les noyades ?

Les conseils de prévention sont simples et adaptés selon les âges parce que la baignade comporte des risques à tous les âges. Pour les très jeunes enfants, il faut une vigilance absolue et permanente des parents. Ils doivent se baigner avec eux, désigner un adulte responsable pour surveiller chaque enfant et commencer l'apprentissage de la nage dès que possible, vers 4 ou 5 ans. En ce qui concerne les adultes, il faut bien se rendre compte de sa forme physique, rentrer progressivement dans l'eau et éviter de boire de l'alcool avant et pendant la baignade.

Pourquoi ne faut-il pas boire d'alcool juste avant la baignade ?

La consommation d'alcool en quantité importante désinhibe. On peut donc être en situation de sous-estimer les risques environnementaux. Par exemple, celui de se baigner dans une zone qui n'est pas recommandée, aller trop loin ou ne pas tenir assez compte de sa forme physique.