Cet article date de plus de cinq ans.

Canicule : un épisode de pollution à l'ozone attendu en Ile-de-France

Airparif, l'organisme de surveillance de la qualité de l'air dans la région, a activé le premier de deux niveaux de vigilance pour la pollution à l'ozone.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La ville de Paris lors d'un pic de pollution atmosphérique, le 18 mars 2015. (FRANCK FIFE / AFP)

Un épisode de pollution à l'ozone est attendu, mardi 30 juin et mercredi 1er juillet, en Ile-de-France, en raison de la canicule, a annoncé Airparif mardi. L'organisme de surveillance de la qualité de l'air a déclenché le premier des deux niveaux d'alerte, activé lorsque la concentration d'ozone dépasse 180 grammes par mètre cube d'air pendant au moins une heure.

Pas d'interdiction de circulation en voiture

L'ozone est un polluant qui se forme par réaction chimique à partir d'autres polluants, principalement émis par les gaz d'échappement des véhicules, sous l'effet du soleil. Cet épisode est lié au fort rayonnement solaire et aux températures qui pourront atteindre 39 degrés mercredi, précise Airparif. Au total, 26 départements ont été placés en vigilance orange canicule en France, dont l'Ile-de-France.

Le dépassement de ce seuil de pollution à l'ozone n'entraîne pas d'interdiction de circulation, selon Le Parisien. La préfecture de police recommande toutefois aux automobilistes franciliens de différer leurs déplacements, de réduire leur vitesse de 20 km/h et de privilégier les transports en commun.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.