Cet article date de plus de huit ans.

Canicule : 16 départements toujours en vigilance orange

Météo France a levé l'alerte dans 17 départements, dans le Limousin, la Lorraine, Midi-Pyrénées et la Franche-Comté.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une femme boit dans une fontaine à Strasbourg, le 20 août 2012. La ville n'est plus touchée par la canicule mardi. (FREDERICK FLORIN / AFP)

METEO - Le plus dur est passé. Le plan de vigilance orange canicule ne reste plus maintenu, mardi 21 août, que dans 16 des 33 départements où il était encore en vigueur. Il a été levé dans la région Limousin, ainsi que dans plusieurs départements de Lorraine, du Midi-Pyrénées et de Franche-Comté.

Le maintien de la vigilance concerne l'Ain, l'Allier, la Côte-d'Or, la Haute-Garonne, l'Isère, la Loire, le Lot, la Nièvre, le Puy-de-Dôme, le Haut-Rhin, le Rhône, la Haute-Saône, la Saône-et-Loire, le Tarn, le Tarn-et-Garonne et le Territoire-de-Belfort, indique Météo France dans son bulletin de mardi matin.

Le rafraîchissement prévu pour mercredi

Il n'y a guère de fraîcheur ce mardi matin note Météo France qui estime que les températures de fin de nuit de lundi à mardi restent encore élevées au sud de la Loire et dans les régions de l'est : elles sont de l'ordre de 19 à 22 degrés, localement 23 à 24 degrés. Dans la journée de mardi la zone de très forte chaleur aura tendance à régresser par rapport aux jours précédents.

Des températures maximales de l'ordre de 34 à 37 degrés persisteront de Rhône-Alpes jusqu'en Alsace. Cette chaleur deviendra lourde avec un risque d'ondées orageuses l'après-midi et le soir. Du Centre à la Bourgogne, la chaleur bien qu'encore présente, sera en atténuation. Les températures maximales s'établiront en général entre 30 et 34 degrés, soit en nette baisse par rapport à dimanche ou lundi. Un îlot de très fortes chaleurs entre 33 et 38 degrés se maintiendra de l'intérieur de Midi-Pyrénées à l'Auvergne. Quelques foyers orageux se développeront aussi en soirée sur le Massif Central et en Bourgogne.

C'est seulement mercredi qu'un net rafraîchissement s'opèrera sur quasiment tout le pays (à l'exception de la basse vallée du Rhône et de l'intérieur de la Provence) et marquera alors la fin de cet épisode caniculaire.

 

 

 


 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.