Cet article date de plus de cinq ans.

Canicule : 51 départements placés en vigilance orange

Aux 48 départements qui étaient déjà concernés par cette alerte, viennent s'ajouter l'Ardèche, la Drôme, le Tarn et le Tarn-et-Garonne. Le phénomène concerne désormais plus de la moitié du territoire de l'Hexagone.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Dans les 51 départements concernés par l'alerte canicule du 2 juillet 2015, il est fortement conseillé de boire beaucoup pour éviter les coups de chaleur. (  MAXPPP)

Plus de la moitié de l'Hexagone souffre de la chaleur. Selon Météo France, 51 départements sont placés en vigilance orange canicule jeudi 2 juillet, jusqu'à samedi 7 heures. Aux 48 départements qui étaient déjà concernés par cette alerte, dans une grande moitié de la France métropolitaine, allant du Limousin à l'Alsace en passant par le Nord et la région lyonnaise, viennent s'ajouter les départements de l'Ardèche, de la Drôme, du Tarn et du Tarn-et-Garonne.

Après des records de températures battus mardi et mercredi, des pics de 40°C sont à nouveau attendus demain du sud-ouest au centre-est de l'Hexagone, annonce Météo France. L'organisme estime "probable" que la canicule se prolonge au moins jusqu'à la fin de la semaine, voire jusqu'en début de semaine prochaine dans l'est de la France.

Boire 1,5 litre par jour minimum

Dans tous les départements concernés, il est fortement conseillé de faire attention aux coups de chaleur et aux risques de déshydratation. Les personnes les plus exposées sont les personnes âgées, les personnes atteintes de maladie chronique ou de troubles de la santé mentale, les personnes qui prennent régulièrement des médicaments, les personnes isolées et les enfants. Sont également concernées les sportifs et les personnes qui travaillent dehors.

Il faut boire beaucoup d'eau, environ 1,5 litre par jour minimum, évitez l'activité sportive et ne pas sortir aux heures les plus chaudes entre 11 heures et 21 heures.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Météo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.